Aller à:

Histoire du curling

 

Depuis très longtemps, des siècles même, les hommes ont pratiqué des jeux avec des pierres. Dans les contrées nordiques, ces jeux pouvaient se dérouler sur la glace. Un d’eux, le «dolly», est l’ancêtre du curling moderne. A partir d'une ligne, on lançait des pierres vers une quille de bois. Le but du jeu consistait à atteindre celle-ci.

 

De taille modeste, les pierres devinrent de plus en plus grosses parce qu'on s'était rendu compte qu'elles chassaient les plus petites. Dans le Berwickshire on a d'ailleurs retrouvé une énorme pierre de 117 livres (53 kg) que l'on nomme la Pierre du Jubilé.

 

Les origines du curling se perdent dans la nuit des temps. On dit qu'au 15ième siècle des immigrants flamands auraient introduit en Ecosse un jeu nomme «kulling». Il semblerait constituer l'ancêtre du curling. D'ailleurs une peinture d’époque représente une scène villageoise hivernale où les gens s'amusent à pratiquer ce jeu. La peinture, exposée au musée de Vienne, est l'oeuvre du peintre flamand Pieter Brueghel.

 

Les Écossais quant à eux revendiquent une autre origine. Ils croient que le jeu de curling a pris naissance au 15ième siècle sur les plateaux gelés de la Calédonie écossaise. Des récits d'époque font référence à un «jeu viril de solides Écossais avec des pierres qui pèsent plus de 100 livres». Les voyageurs qui rapportèrent ces faits en avaient été impressionnés.

 

Des vestiges de pierres et des dessins viennent confirmer les origines lointaines de ce sport. C'est vers les années 1700 que les premières pierres rondes avec poignée en fer firent leur apparition. Il n'y eut, pendant longtemps, aucune norme venant fixer leur forme et leur poids. Au l9ième siècle cependant, elles prirent leur forme actuelle et on limita leur poids à près de 40 livres (20 kg).

 

On retrouve dans des récits anciens que les parties pouvaient être fort animées donnant même parfois ouverture à des querelles épiques. On a dû certes se pencher sur ces cas de parties passionnées puisqu'en 1716, à Perth, on établissait les premières règles du jeu et, comme il fallait s'y attendre, on y interdisait le mauvais langage et les querelles.

 

C'est en 1847, que s'est tenu l'un des premiers tournois. Il eut lieu au château de Penicuik, près d'Édimbourg. On y avait aménagé les allées glacées sur l'un des étangs à proximité. Le tournoi eut une grande popularité puisqu'on y retrouva 350 joueurs et dix fois plus de spectateurs.

 

En 1838, on fondait le Grand Caledonian Curling Club. A cette occasion, on inséra dans la charte les règles du jeu. C'est au 18ième siècle que le curling fut introduit au Canada. Les régiments écossais, qui avaient été dépêchés par le roi d'Angleterre afin d'endiguer la tentative d'invasion américaine, introduisirent le curling sur le continent américain. Mal leur en pris puisque le Canada trône aujourd'hui comme le champion mondial de ce sport . N'ayant pas de pierres à portée de main, les soldats firent fondre des boulets de canons, en forme de pierre avec une poignée, pour jouer sur la glace du fleuve.

 

Depuis plusieurs années, on retrouve dans la plupart des villes canadiennes, des bâtiments abritant des allées de curling faites de glace artificielle. Le curling a d'ailleurs pris un essor important et continue de se développer pour le plus grand plaisir des amateurs et des pratiquants.

 

À noter que l'Association Canadienne de Curling compte près de 1000 centres affiliés à travers le Canada, dont plus de 70 au Québec.

 

Nouvelles récentes
Please reload

Archives des nouvelles
Please reload

Nouvelles de 

Vendredis en folie.jpg

© 2015 par Club de curling Kénogami.

Webmestre: Ghislain Hamel